Nous avons 31 invités et aucun membre en ligne

Une mission de la CARFO conduite par Monsieur Ismael TAMBOURA, de la direction financière et comptable (DFC) accompagné de quatre autres collègues s’est rendu à Gaoua, chef-lieu de la province du Sud-Ouest du 15 au 17 mai 2019 pour une séance d’information et de sensibilisation sur le reversement des cotisations des agents recrutés à partir du 1er janvier 2007 avec les gestionnaires des collectivités territoriales.

Le jeudi 16 mai 2019 à 9 heures dans la salle de conférence du Conseil régional de Gaoua la délégation a eu une rencontre d’échange avec les gestionnaires des collectivités que sont les Secrétaires généraux, les comptables et les contrôleurs financiers de la localité.

La CARFO sonne la fin de la méconnaissance des procédures de ses usagers

Cette rencontre a été ouverte par le Secrétaire général de la région M. Salif OUATTARA, représentant M. le Gouverneur de la région du Sud-Ouest, président de l’activité. Il a dans son mot introductif, souhaité la bienvenue aux participants à cette séance d’information qui vient à point nommé éclairer l’assistance sur les procédures d’affiliation et reversement des retenues pour cotisations sociales, ainsi que les pièces à fournir dans les traitements des dossiers des agents des collectivités recrutés à partir de 2007, afin de bannir la méconnaissance et l’ignorance précise-t-il. Enfin, il a formulé le vœu que tous les participants puissent atteindre la limite d’âge de sa catégorie pour jouir de sa pension de retraite.

Le reversement des cotisations sociales à la CARFO est garant des prestations à servir en fin de carrière d’un agent

Après l’ouverture des bureaux, la délégation de la CARFO a entamé la communication qui s’est déroulée en trois étapes. L’exposé sur les prestations servies par la CARFO, la situation des dossiers des agents des collectivités de Gaoua et les conséquences du non-paiement des cotisations. Des documents (liste des pièces à fournir, la fiche de déclaration de risques professionnels, les dépliants sur les prestations CARFO et la situation des agents de chaque commune invitée) ont été distribués.

« Il s’agit d’échanger autour des goulots d’étranglement notamment l’affectation des cotisations dans les bons comptes cotisants parce que sans reversement de cotisation, la CARFO ne peut servir de prestations » dixit M. TAMBOURA Ismaël.

Mme Ouédraogo Bibata, chef de service pension a rappelé les prestations servies au niveau de la CARFO et les conditions de bénéfice. Quant à Mme Ouédraogo Thérèse, chef de service recouvrement, elle a fait étalage de la situation des affiliations des agents des communes de Gaoua. Sur 29 communes, 25 ont envoyé les dossiers de leurs agents et reversent les montants dus aux cotisations sociales. Par contre, 4 communes sont restées jusqu’à ce jour silencieuses. Et pourtant, la condition sine qua non du bénéfice d’une prestation à la CARFO selon l’article 10 du régime juridique des pensions est celle relative au reversement des montants dus pour cotisations sociales. Pour M. TAMBOURA, son intervention a porté principalement sur les questions de virement de pension.

C’est avec un grand intérêt que les participants ont posé leurs préoccupations pour lesquelles la délégation de la CARFO a proposé des solutions. Quant à d’autres préoccupations, elle se propose de les transmettre  à la hiérarchie à leur retour.

Les travaux se sont terminés dans un climat serein pour le bonheur des usagers de la     CARFO résident dans cette zone. Une photo de famille a mis fin à cette conférence.


RizVN Login