Nous avons 384 invités et aucun membre en ligne

Le  passage de la vie active après de longues années de service rendu à la nation, à la vie de retraité doit s’opérer de manière à donner aux retraités toutes les garanties d’un repos mérité.
L’un des principaux centres d’intérêts de tout retraité est la liquidation et le paiement de son droit à pension. Lequel paiement peut se faire en numéraire ou par des moyens scripturaux de paiement.
Le choix du moyen de paiement de la prestation est laissé à l’initiative du retraité sous réserves du respect de la directive n° 08/2002/CM/UEMOA du 19 septembre 2002, portant sur les mesures de promotion de la bancarisation et de l'utilisation des moyens de paiement scripturaux qui dispose à son article 4 que « les rémunérations des fonctionnaires dans l'ensemble des États membres de l'Union sont réglées par virement bancaire ou postal ou par chèque, pour toute rémunération d'un montant égal ou supérieur à cent mille (100 000) FCA. Il en est de même pour les indemnités et autres prestations en argent dues par l'État ou ses démembrements aux fonctionnaires, agents, autres personnels en activité ou non ou à leurs familles, ainsi qu'aux prestataires ».
Une étude réalisée en 2016 a montré que sur un total de 39 502 pensionnés affiliés à la CARFO, environ 18 343 sont payés en numéraires aux guichets de la CARFO et dans les trésoreries régionales et 21 159 pensionnés payés en banques soit un taux de bancarisation de 53,56% malgré les actions menées par la CARFO avec le concours des établissements de crédits en vue de se conformer à l’esprit de la directive de l’UEMOA.
En 2018, afin d’impulser une nouvelle dynamique à sa politique de promotion de la bancarisation des pensions, la CARFO a entrepris un certain nombre d’action parmi lesquelles :
-    la relecture des conventions signées avec les banques. L’objectif étant de permettre une amélioration des conditions préférentielles offertes par les banques aux pensionnés. Cela s’explique par le fait que l’étude a permis de mettre à nu le coût des prestations bancaire comme un frein à la bancarisation ;
-    une rencontre tripartite entre la CARFO, les associations de retraités et les banques en vue de promouvoir une démarche participative vers une bancarisation quasi-total des prestations.
À cela s’ajoute les actions déjà menées comme les campagnes de sensibilisations et de prospection opérées par les banques dans les guichets de la CARFO et, l’exigence du relevé d’identité bancaire (RIB) comme une pièces obligatoire dans le dossier de demande de liquidation.
Mais concrètement en quoi consiste la bancarisation et quels sont ses avantages ?
Qu’est-ce que la bancarisation ?
La bancarisation est l’action par laquelle une personne s’attache les services d’une banque. Le recours au service de la banque peut être ponctuel ou isolé (ex transfert d’argent) ou permanent (virement de revenue régulier comme le salaire ou la pension).
Avantages de la bancarisation
Les avantages de la bancarisation sont nombreux. Nous pouvons citer :

  • L’ouverture d’un compte bancaire.

L’ouverture d’un compte dans une banque permet à son titulaire de bénéficier d’un accompagnement en termes d’octroi de crédit,  de services connexe comme la banque en ligne ou pars sms, de disposer des moyens de paiement électronique, par chèque ou virement etc.
Au niveau de la CARFO, cet avantage pour le pensionnés est amélioré par les conditions préférentielles qu’offres les banques aux pensionnés de la CARFO

  • Une meilleure gestion de son revenu

Avoir un numéro de compte permet de gérer de façon rationnelle son revenu ou et comme on le souhaite. En effet, la synergie banque et société de téléphonie mobile permet à n’importe quel titulaire de compte d’une banque de se faire payer par les services des mobiles money.
Cela permet au pensionné de la CARFO de disposer de sa pension ou et comme il le veut. Il n’est donc pas soumis  au programme de paie établi par la CARFO pour les paiements  en numéraires à la caisse qui s’étale en moyenne  sur un mois et demi.

  • La sécurisation de son revenu et de ses opérations

La bancarisation offre au titulaire d’un compte une sécurité dans la réalisation de ses opérations et surtout le risque de ne pas se faire spolier de son revenu.
Pour le pensionné cette sécurité est d’autant plus cruciale dans la mesure ou le risque de perte ou de vol d’argents sont extrêmement élevés pour ceux qui viennent toucher toute leur pension en numéraire à la caisse.

  • La possibilité de se faire représenter

Le titulaire d’un compte peut s’il est indisposé se faire représenter pour un paiement en banque à partir d’un chèque, d’un ordre de virement ou de sa carte de retrait. Les pensionnés domiciliés en banque sont plus aisés dans leur opérations de paiement que ceux payé à la caisse et dont la présence physique est obligatoire.

  • La réduction du coût des déplacements

Le titulaire d’un compte à la possibilité de se faire payer là où il le désire. Pour le pensionné titulaire d’un compte, cela réduit considérablement le coût de ses déplacements et les risques y afférant.
De nos jours avec les nouveaux moyens de paiement électroniques et scripturaux,  les pensionnés ont la possibilité de se faire payer là où ils veulent, à moindre coût dans la sécurité.
Vous êtes un pensionné, vous souhaitez jouir pleinement de votre retraite sans avoir à vous soucier du paiement de votre pension, c’est simple optez le paiement de votre pension par banque ou par money électronique avec toute l’assistance.


RizVN Login