Nous avons 73 invités et aucun membre en ligne

C’est une prestation de l’Etat dont la CARFO assure la liquidation et le paiement moyennant la compensation.

Le capital décès est régi par :

  • Les articles 187, 189, et 190 du statut général de la Fonction Publique (Zatu n°AN VI-0008/FP/TRAV du 26 octobre 1988) instituant le capital décès.
  • Le décret n°143/PRES/T/FP/SE du 11 avril 1961, portant modalités d’application des dispositions instituant le capital-décès (agents civils)
  • Le décret n°116/PRES/DN/EM du 6 mars 1963, portant modalités d’octroi du capital décès aux ayants droit des militaires.
  • La loi n°055/98/AN du 10/12/1998, portant prise en charge des capitaux décès par le budget de l’Etat.

Définition

Le capital décès est une assistance financière que l’Etat employeur apporte à la famille de l’agent de la Fonction Publique décédé en activité dans toute autre position déterminée par les dispositions règlementaires en la matière.

1- Qui a droit au capital décès ?

  • Le capital décès est versé : au conjoint non séparé de corps ni divorcé du de cujus.
  • Aux enfants mineurs du de cujus ou âgé de 26 ans s’ils poursuivent leurs études ou sans limitation d’âge s’ils sont atteints d’une infirmité entrainant une incapacité totale du travail.
  • A celui ou à ceux des ascendants directs du de cujus qui étaient à sa charge au moment du décès, en cas d’absence d’enfant et de conjoint non divorcé ni séparé de corps.

2- Quelles sont les conditions d’octroi ?

Le capital décès est versé aux ayants droit si l’agent décédé se trouvait dans l’une des positions ci-après :

  • En activité
  • Détaché (si les règlements de l’employeur ne prévoient pas de capital décès)
  • En disponibilité
  • Sous les drapeaux

3- Comment le capital décès est-il calculé, et quelles sont les modalités de paiement ?

Formule =indice x point indiciaire

Le capital décès est égal au dernier traitement brut annuel de l’agent, à l’exclusion de toutes indemnités. A cela s’ajoute une année d’allocation (12 000 Francs CFA) par enfant mineur. Le capital décès est réparti en raison de 1/3 pour la ou les veuves ou le veuf et de 2/3 pour les enfants. Il est payé en une seule fois au profit des bénéficiaires.

IMPORTANT : Les ayants droit au capital décès doivent présenter leur dossier dans un délai de quatre (4) ans à partir de la date de décès de l’agent, sous peine de prescription des droits.


RizVN Login