Nous avons 68 invités et aucun membre en ligne

L’histoire de la CARFO remonte un peu très loin, avant les indépendances. A cette époque, il n’existait pas en Haute Volta de régime de retraite encore moins de Caisse de retraite. La gestion des pensions de retraite était confiée à une section de la direction du budget, qui avait pour tâche d’assurer le traitement des dossiers des pensions constitués par les fonctionnaires.

A cette époque, les fonctionnaires étaient affiliés à deux organismes de retraite différents. Le premier appelé Caisse locale de retraite (CLR) avait son siège à Dakar et gérait le régime de retraite des fonctionnaires des anciens cadres locaux de l’ex Afrique occidentale française (A.O.F). Le second, dénommé Caisse de retraite de la France d’outre mer (CRFOM) qui avait son siège à Paris était chargé de la gestion du régime de retraite des fonctionnaires des anciens cadres généraux et supérieurs des ex Territoires d’outre mer (TOM). En 1959, ces caisses furent dissoutes pour laisser la liberté à chacun des nouveaux Etats indépendants l’initiative de la mise en place de son propre système de retraites et d’en assurer la gestion. C’est ainsi que le Burkina Faso, à l’instar des autres ex-colonies a procédé à la mise en place progressive d’un dispositif juridique et organisationnel permettant la prise en charge de la retraite des agents de l’Etat. C’est ainsi que le Burkina Faso, à l’instar d’autres nouveaux Etats indépendants a mis en place une structure pour assurer la prise en charge de la gestion de ses pensions. Cependant, en lieu et place d’une caisse des pensions proprement dite, c’est un service des pensions dont l’organisation et le fonctionnement ont été définis par l’arrêté n° 271/MF/B/DIR/F8 du 13/10/61. Mais au fil des ans, des problèmes de gestion sont apparus compte tenu du nombre grandissant de pensionnés.

On peut citer entre :

  • la non maîtrise du volume des dépenses ;
  • le manque d’infrastructures adéquates ;
  • l’inexistence de statistiques ;
  • l’absence de données sur les cotisations pour pension ;
  • etc.

De ce constat, il est apparu nécessaire de créer une structure autonome avec pour mission de gérer les pensions. D’où la naissance de la CARFO. Créée en 1986 sous la forme juridique d’un Etablissement public à caractère industriel et commercial doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière, la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires, en abrégé CARFO, a été transformée en un Établissement public de prévoyance sociale (EPPS) par décret n° 2008-155/PRES/PM/MFPRE/MEF du 3 avril 2008. Elle est régie par la loi N° 016-2006/AN du 16 mai 2006 portant création de la catégorie d’Établissements publics de prévoyance sociale et le décret n° 2008-156/PRES/PM/MFPRE/MEF du 3 avril 2008 approuvant ses statuts particuliers. Bien que créée en 1986, la CARFO n’a démarré ses activités de façon autonome qu’en 1989.


RizVN Login